L’agence de presse Anatolie a indiqué que la Turquie et l’Azerbaïdjan ont conclu un accord prévoyant de démarrer, le plus rapidement possible, la construction d’un gazoduc qui aura pour mission de transporter le gaz azéri vers les marchés européens, en passant par le territoire turc.

A cet effet, un procès verbal a été signé par le ministre turc de l’énergie, Taner Yildiz, et son homologue azerbaidjanais, Natik Aliev, afin de finaliser la construction du projet Trans-Anatolie, pour un montant de près de 5 milliards de dollars, en attendant son inauguration qui interviendra en 2017. Parmi les 16 milliards de m3 de gaz qui seront transportés chaque année par ce Gazoduc, la Turquie bénéficiera de 6 milliards de m3.
Grâce à cet accord entre les deux pays, les compagnies publiques turques Botas, azéries Socar et la compagnie pétrolière publique turque TPAO sont devenues les principaux partenaires d’un consortium qui pourrait s’ouvrir à d’autres compagnies étrangères dans les prochains jours. A propos de la coopération énergétique entre la Turquie et l’Azerbaïdjan, celle-ci remonte à Juin 2010, lorsque les deux pays ont conclu un accord visant à établir le cadre juridique du projet Trans-Anatolie au bénéfice des pays européens soucieux de devenir moins dépendants des ressources énergétiques de la Russie.
Dès l’entrée en service du gazoduc, la Turquie deviendra détenteur d’un nouveau corridor énergétique et confortera davantage sa position stratégique de distributeur énergétique pour l’Europe. Quant à l’Azerbaïdjan, pays riche en gaz, il s’affirme, au fil des ans, comme un fournisseur potentiel important des marchés européens.

 
 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*