Dans le cadre de sa lutte contre le virus Ebola, la Sierra Leone va bénéficier d’une aide chinoise qui se traduit par l’établissement d’un laboratoire dédié au dépistage du virus et d’un Centre de mise en quarantaine des cas avérés. Cette aide peut être considérée comme complémentaire aux dispositions prises par l’Etat et dont l’exécution est prévue entre les 19 et 21 septembre prochain.

Chine-Ebola
Durant cette période, la population sierra-léonaise sera confinée chez elle afin de permettre aux équipes mises en place par les autorités sanitaires de détecter plus facilement les cas de fièvre hémorragique causés par Ebola.

Rappelons que selon un récent rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’épidémie a tué depuis le début de l’année plus de deux mille personnes, sur 3944 cas relevés. En Sierra Leone, 491 individus ont déjà été décimés par le virus.

En effet, Ebola est une maladie mortelle car elle altère le système vasculaire de l’organisme et peut être à l’origine d’importantes hémorragies internes et de défaillance d’organes.Son éclosion touche présentement l’Afrique de l’Ouest et Centrale. Elle se transmet par plusieurs moyens, notamment le sang ou par l’exposition dans les établissements de soins de santé, si le personnel ne porte pas l’équipement de protection approprié.

Sur le terrain sierra-léonais, il sera question dans les jours à venir, conformément aux nouvelles dispositions, de faire du porte-à-porte pour détecter des cas probables de maladie d’Ebola cachés par les parents dans les maisons afin d’éviter, dans un premier temps la transmission, puis dans une seconde phase, l’éradiquer totalement.

Ainsi, selon le porte-parole du gouvernement, cette initiative sera reconduite périodiquement jusqu’à ce que la maladie soit éradiquée.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*