Iran : La Banque centrale prête à surmonter les sanctions

En réaction à la promulgation d’une loi américaine destinée à sanctionner les banques qui traitent avec l’Iran dans le cadre des pressions sur son programme nucléaire, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a garanti que la Banque centrale iranienne dispose des moyens et capacités nécessaires pour surmonter toutes ces sanctions avec force et confiance.
Le chef de l’état iranien a déclaré que présentement, le secteur économique du pays se portait bien et qu’il n’y avait aucune préoccupation particulière en ce début d’année, ce qui représente une démarche par laquelle M. Ahmadinejad veut dédramatiser les effets des sanctions précédemment adoptées contre Téhéran par les pays occidentaux. Devant l’assemblée annuelle des hauts responsables de la Banque, le président iranien affirmait que la Banque centrale ne sera pas affaiblie par les ennemis de l’Iran, avant d’ajouter qu’elle fera preuve d’efficacité pour écarter tous les complots fromentées contre elle. Toutes ces déclarations du gouvernement de Téhéran sont une réponse à la signature, samedi dernier, d’un texte de loi sur le financement du budget de la défense des Etats-Unis, comprenant aussi des sanctions contre les institutions financières qui commercent avec la Banque centrale de l’Iran. Cette loi cible aussi bien les établissements privés que ceux contrôlés par l’Etat, dont la banque centrale. Pour les Etats-Unis, ces sanctions contre la Banque centrale iranienne sont un moyen de réduire les revenus pétroliers de l’Iran tout en offrant au président américain la possibilité de lever les pénalités à la demande.
Alors que Téhéran et Washington se rendent coup pour coup des accusations et déclarations incendiaires depuis plusieurs mois, la tension entre les deux pays pourrait diminuer avec la récente déclaration de l’Iran dans laquelle elle manifeste sa disponibilité à engager de nouvelles discussions sur son programme nucléaire.

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *