Le groupe français PSA Peugeot Citroën a annoncé une augmentation de 32% de ses ventes en Asie du Sud-est sur les onze premiers mois de l’année. Le développement de son activité est tel que ses lignes de production frôlent la saturation.

psa-chinePSA Peugeot Citroën a vendu 674 200 véhicules sur cette période dans la région dont 664 000 en Chine, ce qui représente une croissance de 27%. Ces résultats sont surprenants et les bienvenus à plus d’un titre pour le groupe français surviennent alors que le marché est en pleine décélération. La croissance n’a été que de 9% depuis le début de l’année contre des croissances à deux chiffres les années précédentes.

PSA Peugeot Citroën lui-même n’a vu ses ventes mondiales n’augmenter que de 5%. Avec son allié Dongfeng, PSA devrait finir l’année en tant que septième constructeur de Chine avec une part de marché de 4.2% contre 3.6% l’année précédente. Le groupe semble bien parti pour réaliser l’objectif de 5% de part de marché à l’horizon 205-2016 fixé en 2010 par l’ancien président Philippe Varin qui avait relancé PSA en Chine.

Le succès est tel que les lignes de production sont menacées de saturation. L’usine 1, la plus vielle du groupe dans le pays, produit actuellement 480 000 véhicules contre une capacité initiale de 300 000 unités. Sa capacité doit être portée à 550 000 véhicules d’ici à 2016. L’usine 3 d’une capacité initiale de 150 000 véhicules, inaugurée en juillet 2013 pour l’assemblage des « petits » véhicules, devrait produire cette année plus de 250 000 véhicules. Seule l’usine 2 n’est pas encore saturée. Le groupe français a déjà pris les devants en annonçant la construction d’une quatrième usine.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*