Suspension des vols de Turkish Airlines vers la Libye

tirkish-airline-libyeSuite aux graves problèmes de sécurité que connaît la Libye, le transporteur aérien Turkish Airlines a décidé dimanche de suspendre la ligne Istanbul – Misrata, sa dernière liaison vers ce pays maghrébin.

Avant cette annonce, Turkish Airlines offrait deux vols par jour entre les aéroports d’Istanbul-Atatürk et de Misrata. Cette liaison était assurée au moyen d’un Boeing 737-800. Mais, évoquant une « situation sécuritaire inquiétante » par voie de communiqué, cette compagnie aérienne n’a pas eu d’autre choix que de suspendre cette desserte. Pour rappel, les appareils de Turkish Airlines atterrissaient dans les villes libyennes de Tripoli, Benghazi et Sebha. Il était le dernier transporteur aérien étranger encore présent en Libye. Ainsi, dimanche dernier, les forces aériennes fidèles à Abdallah Al-Thinni, le Premier ministre libyen reconnu par la communauté internationale, ont bombardé la principale usine sidérurgique de Misrata. Ce raid pourrait avoir précipité la prise de décision de Turkish Airlines.

Ce n’est pas la première fois que les compagnies aériennes étrangères désertent la Libye. A titre illustratif, aucun transporteur aérien international ne s’est posé dans ce pays entre fin juillet et début octobre 2014, période durant laquelle des milices locales s’affrontaient pour prendre le contrôle de l’aéroport de Tripoli. Ce n’est donc qu’à partir de ce dernier mois que Star Alliance a repris ses dessertes vers la Libye, sous le prétexte « d’examiner les conditions de sécurité et de logistique » dans les aéroports de Tobrouk et Bayda. Faut-il rappeler que le Parlement et l’Exécutif étaient réfugiés respectivement dans ces deux villes. A présent, seuls les appareils de la Libyan Airlines et Afriqiyah Airways atterrissent sur l’aéroport de Misrata.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *