decap-eiD’après des images diffusées mardi via les réseaux sociaux, l’organisation de l’Etat Islamique (EI) a procédé à la décapitation en public de trois hommes. Deux d’entre eux étaient accusés d’homosexualité tandis qu’il était reproché à l’autre un blasphème.

Les images sont très explicites où l’on peut y voir les accusés avec les yeux bandés et à genoux devant leur tortionnaire masqué et vêtu de noir, levant un long sabre rouillé. Tout ceci, devant une foule de spectateurs habitant la localité de la province de Ninive (nord) non encore déterminée. Des photos montrant les dépouilles des personnes exécutées n’ont pas été diffusées, contrairement aux habitudes de ce mouvement djihadiste. Mais, les motifs de ces décapitations sont donnés dans les légendes des images que l’AFP n’a pas vérifiées.

La province de Ninive fait partie des portions du territoire irakien sous contrôle de l’EI qui occupe d’importantes zones situées dans le nord et l’ouest de l’Irak. Et ce, malgré les contre-attaques menées par les forces pro-gouvernementales composées notamment des éléments de l’armée irakienne, des combattants kurdes ou peshmergas et de certaines milices chiites. Ces forces bénéficient de l’appui aérien de la coalition internationale anti-djihadiste initiée et dirigée par les USA.

A présent, l’armée irakienne mène une attaque de grande envergure dans le but de récupérer la ville de Tikrit, distante de 160 km de la capitale Bagdad et Mossoul. Cette dernière ville, qui est le chef-lieu de la province de Ninive et la deuxième d’Irak, constitue le quartier général du groupe EI dans ce pays.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*