roussef-moins-populaireD’après un sondage de l’institut Datafolha rendu public samedi dernier, la dirigeante brésilienne Dilma Roussef est de moins en moins populaire dans son pays, n’atteignant plus que 10 % d’opinions favorables.

Le scandale de corruption qui a récemment secoué la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras aura eu des effets dévastateurs sur la côte de popularité de la présidente brésilienne. Selon le tout dernier sondage Datafolha à ce sujet, non seulement Mme Roussef n’est plus créditée que de 10 % mais le taux d’opinions défavorables de l’action de son gouvernement a avancé pour attendre 65 %. Ce qui constitue un record, alors que ce dernier indicateur n’était qu’à 62 % en mars. « C’est un nouveau record dans les sondages Datafolha depuis que nous avons commencé à les effectuer en janvier 2011 », lorsque Mme Roussef entrait en fonction dans le cadre de son premier mandat, mentionne le journal « Folha de Sao Paulo ». A noter que ce quotidien appartient au même groupe que l’institut Datafolha.

Pour rappel, le Parti des Travailleurs (PT, gauche), des rangs duquel Mme Roussef est issue, a été éclaboussé par le scandale de corruption de Petrobras. Mais, la dirigeante brésilienne n’a pas personnellement été mise en cause dans cette affaire. N’empêche, c’était le point de départ de la chute de sa popularité. Au cours de ces derniers, bon nombre de manifestations contre la présidente ont eu lieu au Brésil. Certains protestataires ont même appelé à sa démission ou sa destitution. A côté, Mme Roussef fait également face à la dégradation de l’économie brésilienne. Pour preuve, le PIB a reculé, en rythme annuel, de 1,6 % au premier trimestre. Enfin, la cheffe d’Etat est en proie à une crise au sein de sa majorité.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*