orange-partnerL’opérateur télécoms français Orange a annoncé ce mardi dans un communiqué un accord avec son partenaire israélien Partner pour redéfinir un « cadre à leur relation ». Cet accord permet à Orange de récupérer l’usage de sa marque dans les deux ans alors que l’actuel contrat prévoyait que son partenaire israélien en bénéficie jusqu’en 2025.

Le nouveau contrat qui lie les deux groupes « accorde à Partner et à Orange le droit de résilier l’accord de licence de marque Orange actuellement en vigueur. Si Partner n’exerce pas son droit de résiliation dans un délai de 12 mois, Partner ou Orange pourront alors résilier l’accord de licence de marque au cours des 12 mois suivants ». Orange versera 40 millions d’euros à Partner à la signature du contrat et un paiement additionnel de 50 millions d’euros devra être acquitté si l’accord de licence est résilié dans un délai de 24 mois. Dans le cas où l’accord avec Partner sera résilié, l’ensemble des activités Recherche et Développement et des activités d’innovation Orange en Israël passeront sous la marque Orange. Malgré les déclarations de satisfaction d’Orange qui continue à louer le potentiel d’Israël dans les télécommunications qu’il dit vouloir continuer à exploiter, ce nouvel accord a des airs de « fin de partenariat ».

Cet accord met fin à une polémique qui a éclaté il y a quelques semaines en Israël après que le Président-Directeur Général d’Orange Stéphane Richard ait déclaré que, s’il le pouvait, il déciderait dès le lendemain de quitter le pays. Ces propos avaient été interprétés comme une concession aux appels au boycottage lancés contre l’Etat hébreu. Ils avaient suscité de violentes réactions en Israël au point que Stéphane Richard avait dû personnellement se rendre en Israël pour s’expliquer en tête à tête avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*