Suite à la signature d’un avenant au contrat gazier avec la compagnie azerbaidjanaise Socar, le géant gazier russe Gazprom a annoncé que la Russie va augmenter, pour la deuxième année consécutive, du double ses achats de gaz à l’Azerbaïdjan, une ancienne république soviétique riche en gaz, en 2012.

Selon les explications du PDG de Gazprom, Alexei Miller, le volume de gaz acheté à l’Azerbaïdjan atteindra désormais 3 milliards de mètres cube au lieu de 1,5 milliards pour cette année, et il s’établira à plus de 3milliards de mètres cubes par an dès 2013. Grace à ce nouveau contrat, la Russie sera capable d’élargir ses approvisionnements à cette région de la mer caspienne riche en hydrocarbure, un enjeu capital, alors que parallèlement, elle tente d’accélérer son projet South Stream. Ce projet d’augmentation des achats de gaz est le deuxième consécutif du fait qu’en septembre 2010, Gazprom s’était déjà engagé à acheter à Bakou près de 2 milliards de mètres cubes de gaz en 2011, contre les 1 milliard de l’année précédente, et plus de 2 milliards de mètres cubes en 2013. En matérialisant son intérêt pour le gaz azerbaidjanais, Moscou prends une sérieuse avance sur ses rivaux européens dans la course à l’acquisition des ressources énergétique dans la région de la mer caspienne.
En outre, la Russie doit veiller à ce que l’accord entre Gazprom et la Socar ne pénalise pas le projet Nabucco qui, en dehors du fait de rencontrer d’énormes difficultés pour être lancé, court le risque de se voir privé d’une partie du gaz tiré des achats en Azerbaïdjan.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*