mecqueLes autorités saoudiennes ont annoncé samedi que le « hajj », pèlerinage annuel des musulmans qui fait partie des cinq piliers de la religion islamique, aura lieu comme prévu le 21 ou 22 septembre prochain malgré le terrible accident survenu la veille à la Grande Mosquée de La Mecque suite à l’effondrement d’une grue qui a coûté la vie à 107 personnes et fait 238 blessés.

Selon les autorités saoudiennes, ce drame n’aura pas d’impact sur la poursuite du chantier visant à agrandir de 400.000 m2 cette mosquée de sorte à porter sa capacité d’accueil à 2,2 millions de fidèles.

Après s’être rendu sur le site de l’accident mortel, le roi Salmane d’Arabie Saoudite a indiqué que des enquêtes seront menées sur les causes de cette tragédie et les résultats de ces investigations seront communiqués aux citoyens.

D’après l’agence de presse saoudienne «SPA », Mohamed al-Mansouri, porte-parole des deux saintes mosquées de la Mecque et Médine, a précisé que la grue en question s’était effondrée vendredi à 17h10, heure locale (14h10 GMT), à cause « de vents violents et de fortes pluies ».

Le gouverneur de La Mecque, le prince Khaled al-Faisal aurait déjà présenté dimanche au ministre de l’Intérieur, les résultats des investigations ordonnées par le souverain saoudien, mais jusque-là, le contenu du rapport n’a pas encore été dévoilé.

Comme il fallait s’y attendre, cet accident a suscité des critiques à propos de l’agrandissement incessant de la Grande Mosquée de La Mecque. Pour les autorités saoudiennes, ces travaux se justifient suite à l’accroissement continuel du nombre de pèlerins.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*