PyongyangLe directeur de l’Institut de l’énergie atomique de la Corée du Nord a confié à l’agence de presse officielle KCNA (Korean Central News Agency), que toutes les installations du complexe nucléaire de Yongbyon avaient « repris des opérations normales ».

Le responsable nord-coréen est encore allé plus loin, en affirmant que son pays était prêt à riposter à n’importe quel moment avec l’arme nucléaire si « les Etats-Unis et les autres forces hostiles continuaient à mettre en œuvre leur politique hostile et irresponsable ».

Des images satellites récentes suggèrent que le réacteur du complexe nucléaire de Yongbyon a repris des activités de faible intensité, ou intermittentes. Ce complexe est considéré comme la principale source de plutonium de qualité militaire du pays.

Selon certains experts, son réacteur est capable de produire environ six kilogrammes de plutonium par an, soit une quantité suffisante pour concevoir une bombe nucléaire.

Dans le cadre d’un accord « désarmement contre aide », le réacteur avait été fermé en 2007 mais la Corée du Nord a lancé des travaux de sa rénovation après son dernier essai nucléaire en 2013. Pyongyang affirme que sa filière nucléaire a travaillé pour améliorer « en qualité et en quantité » les armes atomiques du pays ainsi que ses installations nucléaires.

Quelques semaines à peine après des pourparlers pour désamorcer ce qui avait l’air du début d’un conflit armé, voilà la trêve entre les deux frères-ennemis, les deux Corée du Nord et du Sud, de nouveau prête à voler en éclats. La KCNA a fait état de préparatifs pour le lancement d’une fusée spatiale à l’occasion du 70ème anniversaire de la création du Parti des travailleurs, le 10 octobre prochain pour mettre en orbite un nouveau satellite géostationnaire. Le lancement de cette fusée s’assimilant au lancement de missiles balistiques constituerait une violation des résolutions des Nations unies et ne devrait pas rester sans conséquences. La Maison Blanche a déjà appelé hier mardi Pyongyang à éviter les « provocations irresponsables qui ne font qu’aggraver les tensions régionales ».

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*