benjamin-netanyahu-recu-par-barack-obamaLe président américain Barack Obama et le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu se sont rencontrés hier lundi, dans le Bureau ovale.

La rencontre entre les deux dirigeants, qui a duré un peu plus de deux heures, a été consacrée, en grande partie, à la recherche d’un nouvel accord militaire israélo-américain pour les deux années à venir.

Barack Obama a rappelé que la sécurité d’Israël était l’une de ses priorités en termes de politique étrangère et qu’il entendait poursuivre la coopération avec l’Etat hébreu sur le plan militaire et du renseignement en préparant le nouvel accord israélo-américain qui prendra effet en 2017. Ce nouvel accord ne devrait cependant pas être conclu à l’occasion de cette visite.

Les deux dirigeants n’ont pas évoqué le montant qui sera affecté au nouveau programme, mais le Premier ministre israélien ne cache pas qu’il espère que les Américains partageront leurs nouvelles évaluations « liées à un nouveau contexte régional », en allusion à l’accord conclu entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien.

S’agissant du conflit israélo-palestinien, le président américain a vivement condamné la vague de violences dans les Territoires palestiniens et à Jérusalem, qui fait craindre une nouvelle intifada, mais a réaffirmé le droit, et même l’obligation, d’Israël de se défendre.

Le face-à-face d’hier entre les deux hommes était le premier depuis octobre 2014 et le premier depuis la conclusion de l’accord sur le programme nucléaire iranien controversé.

Benjamin Netanyahu a considéré que cette rencontre était l’une des meilleures qu’il ait eues avec le président américain avec qui il entretient des relations personnelles tendues.

Entre l’accord sur le programme nucléaire iranien qu’Israël considère comme une erreur et la poursuite de construction par les Israéliens de logements dans les colonies de Cisjordanie que les Etats-Unis considèrent comme un obstacle à la paix avec les Palestiniens, les points de friction entre les deux pays sont nombreux.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*