or-israel-coreeLe Jérusalem Post a annoncé qu’Israël n’exporte plus d’or, ni de produit de luxe d’aucune sorte, vers la Corée du Nord, depuis l’année passée, après avoir cumulé par le passé, l’équivalent de 400.000 dollars d’exportations vers ce pays.

Désormais, tout produit destiné à quitter le sol israélien pour celui de la Corée du Nord devra au préalable être visé par le ministère de l’Economie et se voir délivrer un permis, sans quoi il restera sur le tarmac.

Cette décision a été prise après la présentation d’un rapport par le directeur du service des exportations à l’Autorité des impôts israélienne, David Houri au Comité économique de la Knesset, le Parlement israélien.

Ce rapport révèle que, jusqu’à 2014, Israël a vendu de l’or à la Corée du Nord, alors que les Nations unies, dont Israël est membre depuis 1955, ont adopté depuis 2006 une résolution qui interdit l’exportation d’or et de produits de luxe vers la Corée du Nord. Selon « Le Times of Israel », David Houri aurait, de sa propre initiative empêché plusieurs départs d’or vers la Corée du Nord. Israël a été officiellement réprimandé par l’ONU.

Le président du Conseil économique de la Knesset, Eithan Cabel, de l’Union sioniste du centre-gauche, a attribué le maintien de ce trafic entre Israël et la Corée du Nord, prohibé par la communauté internationale, à une légèreté du ministère de l’Economie, qui aurait négligé pendant des années, d’avertir le Parlement de la nouvelle disposition de l’ONU.

En 2011, en plus de l’or, Israël exportait vers la Corée du Nord des livres et des implants dentaires. La liste de ces articles a continué à se restreindre progressivement au point de ne plus contenir actuellement que des produits médicaux et de la nourriture.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*