excedantallemagne-refugLe ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble a indiqué mercredi, que l’Allemagne a enregistré en 2015 un excédent budgétaire de 12,1 milliards d’euros (13,3 milliards de dollars), précisant que ce montant plus important que prévu, sera consacré au financement de l’accueil et l’intégration des demandeurs d’asile.

Cet excédent budgétaire, qui provient de l’augmentation des recettes fiscales et du produit issu de l’adjudication de fréquences de téléphonie mobile, avoisine le double des prévisions initiales, soit 6,1 milliards d’euros (6,7 milliards de dollars).

Fort de ce montant, l’Allemagne peut envisager, pour l’année en cours, de connaître un troisième exercice budgétaire équilibré consécutif. « Il nous faut cette réserve de toute urgence pour financer les dépenses supplémentaires d’accueil et d’intégration des réfugiés », a déclaré Schäuble qui estime possible de maintenir les finances publiques à l’équilibre encore cette année malgré les arrivées massives des migrants.

A titre d’information, le record enregistré dans le taux d’emploi et la hausse des salaires ont contribué à soutenir un bond des recettes issues de l’impôt sur le revenu. En parallèle, la consommation des ménages dynamiques a appuyé les recettes provenant de la TVA.

De l’avis d’un haut fonctionnaire de l’Exécutif allemand, il est compliqué de prévoir l’évolution du budget étant donné que nul ne peut estimer le nombre de réfugiés et de migrants qui arriveront sur le territoire allemand autant en 2016 que dans les années à venir. A titre de rappel, l’Allemagne a accueilli en 2015 environ 1,1 million de demandeurs d’asile, ce qui en fait de loin l’Etat le plus hospitalier de l’Union Européenne (UE).

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*