Cs-HyundaiLe constructeur automobile sud-coréen « Hyundai Motors » a annoncé mardi, que ses ventes de véhicules avaient été inférieures aux attentes, précisant que ces contre-performances affectent ces résultats avec un bénéfice net pour 2015 de 4.99 milliards d’euros, en recul de 15% sur un an et au plus bas depuis 2010.

Hyundai, qui est avec sa filiale Kia le premier constructeur automobile sud-coréen et le cinquième mondial, a vendu 4.96 millions de véhicules en 2015 alors qu’elle visait initialement un objectif de 5.05 millions.

C’est la troisième année consécutive, que le résultat net de l’entreprise sud-coréenne affiche une baisse en raison principalement du relèvement de la valeur du Won, la monnaie sud-coréenne, et de l’affaiblissement des devises de plusieurs de ses marchés clés. Le léger affaiblissement en fin d’année dernière du won n’a pas pu compenser la chute dramatique des devises russe et brésilienne, voire même l’affaiblissement du yen japonais, qui ont affaibli, selon le directeur financier de Hyundai Motors, les performances de la compagnie sud-coréenne dans ces pays.

La compétitivité des véhicules Hyundai sur les marchés mondiaux est émoussée face à ses rivaux nippons. Hyundai Motors s’attend à ce que ses ventes sur les marchés émergents du Brésil et de la Russie reculent cette année, de même que sur le marché chinois qui représente environ 20% de ses ventes totales.

Pour rectifier le tir, Hyundai envisage d’augmenter ses ventes de 4×4 de villes (SUV), qui sont populaires sur de nombreux marchés émergents, et de ses berlines haut de gamme. L’entreprise a annoncé en novembre une campagne de promotion pour ses nouveaux modèles de luxe pour se débarrasser de son image de producteur bon marché face à des rivaux plus importants comme Toyota. L’entreprise s’est fixé pour 2016 un objectif de ventes de 5.01 millions d’unités.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*