armesLes exportations d’armes de la Chine ont presque doublé ces cinq dernières années, a révélé lundi, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), un cercle de réflexion militaire, dans son rapport sur les mouvements d’armes mondiaux.

Les exportations chinoises d’armes, hors artillerie légère, ont progressé de 88% sur 2011-2015 par rapport à la période précédente (2006-2010). La Chine se hisse ainsi au troisième rang du classement mondial des exportateurs d’armes, profitant des baisses de la France et de l’Allemagne, quatrième et cinquième exportateurs, qui ont vu leurs ventes d’armes reculer respectivement de 9.8% et de 51%. Dans le même temps, les importations d’armes de la Chine ont baissé de 25%.

Cependant, avec seulement 5.9% des exportations mondiales d’armement sur la période 2011-2015, la Chine vient loin derrière les pays qui la précèdent dans ce classement, à savoir les Etats-Unis et la Russie, qui ont vu leurs ventes d’armes à l’étranger, augmenter respectivement de 27% et 28%.

Malgré tout, cette explosion des ventes d’armes chinoises vient consacrer une politique d’investissement des autorités du pays pour moderniser leur secteur de production. Le matériel que les Chinois produisent actuellement est bien plus avancé technologiquement qu’il ne l’était il y a dix ans et suscite l’intérêt des plus gros marchés.

Pour arriver à ce résultat, la Chine a investi des milliards pour développer son industrie de l’armement. Cette stratégie a été notamment motivée par les ambitions militaires de Pékin en mer de Chine méridionale et dans l’océan Indien, mais également par la volonté d’améliorer son assise sur les marchés extérieurs, où les produits chinois se démarquent par leur faible coût comparé à celui des autres pays.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*