roussef-destitutionLes élus brésiliens ont lancé jeudi, la procédure de destitution de la présidente, Dilma Rousseff, soupçonnée par l’opposition, d’avoir truqué des comptes publics en 2014 et au début de 2015.

Pour ce faire, les députés ont mis en place, par le biais d’une élection, une commission spéciale qui devra présenter à l’assemblée plénière du Congrès des députés, un rapport suggérant ou non de poursuivre cette procédure.

Le rapport de cette commission spéciale constituée de 65 élus fera l’objet d’un vote à l’assemblée plénière des députés : un minimum de deux tiers de voix favorables, soient 342 voix sur les 513 que compte le Congrès, est requis en vue de prononcer la mise en accusation de la cheffe d’Etat devant le Sénat, sinon, la procédure sera suspendue.

Dans le cas où Mme Rousseff fait l’objet d’une mise en accusation, elle sera suspendue, de manière provisoire, durant 125 jours tout au plus. Il faudra alors deux tiers de voix favorables des sénateurs, soient celles de 54 sur les 81 d’entre eux, pour que la dirigeante brésilienne soit destituée dans l’immédiat. Dans le cas contraire, Mme Rousseff sera immédiatement en droit d’assumer, à nouveau, ses fonctions à la tête de l’Etat brésilien.

Le vote des députés a eu lieu dans un contexte politique délétère suite à la nomination controversée de l’ex-chef d’Etat brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, au gouvernement.

D’ailleurs, le juge fédéral de Brasilia, Itagiba Catta Preta Neto a demandé la suspension de cette nomination controversée quelques heures seulement après la prise de fonction par l’intéressé.

Ce magistrat a estimé que Mme Rousseff était coupable d’entrave à la justice en nommant dans son équipe exécutive M. Lula da Silva alors que ce dernier est impliqué dans un vaste scandale de corruption. En réaction, les autorités brésiliennes ont annoncé leur intention de déposer un recours auprès de la Cour suprême.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*