exfiltres-israel-yemenLes autorités israéliennes ont annoncé lundi, l’évacuation d’un groupe de 19 Yéménites de confession juive, dans la nuit de dimanche à lundi, vers Israël au cours d’une opération secrète organisée par l’Agence juive.

Ces 19 personnes comprennent 14 personnes originaires de Rayadh au nord de Sanaa, dont le rabbin de la communauté, ainsi qu’une famille de 5 personnes venant de Sana  elle-même. Un bien de grande valeur d’une toute autre nature a également pu être sauvé, à savoir un rouleau de la Torah qui date de 500 à 600 ans, emporté par le rabbin.

Il s’agit des derniers Juifs Yéménites ayant fait part de leur volonté de quitter le Yémen en proie à la guerre civile. Ces dernières années, y compris au cours de ces derniers mois alors que les attaques contre la communauté juive se sont multipliées avec la guerre civile, environ 200 Juifs ont été exfiltrés du Yémen.

Au total, depuis 1948, plus de 51.000 Juifs yéménites ont immigré en Israël. Cette longue phase de l’aliyah, l’immigration des Juifs en Israël, a été rendue possible principalement par l’Agence juive qui a indiqué qu’elle continuera d’apporter son aide à tout Juif qui souhaiterait s’installer en Israël. C’est tout un chapitre de l’histoire juive qui est sur le point de se terminer. La communauté juive du Yémen est l’une des plus vieilles communautés juives dans le monde, avec 2.000 années d’existence.

Selon les estimations les plus récentes, il resterait encore en tout et pour tout, 50 Juifs au Yémen qui refusent de quitter le pays. Une quarantaine d’entre eux résident à Sanaa, à proximité de l’ambassade des Etats-Unis, et bénéficient de la protection des autorités yéménites.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*