golf-rappel-usaLe constructeur automobile allemand Volkswagen est loin de sortir de sa mauvaise passe puisqu’il a été contraint d’entamer le rappel pour révision, de quelque 5200 voiture de marque Golf électrique vendues aux Etats-Unis.

Une énième calamité qui survient après le rappel de 11 millions de véhicules sur la planète en raison du scandale des tests anti-pollution truqués.

Sur le territoire américain, Volkswagen va rappeler les 5.200 Golf électriques qui présentent un défaut pouvant entrainer l’arrêt du moteur. Cela peut intervenir même lorsque le véhicule est en marche, multipliant, sans conteste, les risques d’accident.

Plus précisément, les e-Golf produites au cours de la période 2015–2016 sont concernées par ce rappel. De son côté, l’industriel allemand a indiqué que, pour ce qui est de quelques cas isolés et sous certaines conditions, un dispositif de diagnostic hypersensible dans la gestion de batterie à haut voltage peut, par inadvertance, assimiler une brève surcharge électrique à un défaut critique de la batterie.

En outre, Volkswagen a précisé que cette panne ne touche pas les autres fonctions du véhicule à l’instar de la direction assistée, les freins, l’éclairage et les airbags, étant donné que ceux-ci sont alimentés par une autre batterie.

Il sied de noter que ni le constructeur automobile allemand ni la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), qui constitue l’autorité de la sécurité routière aux Etats-Unis, n’ont fait état d’accidents liés à cette panne. Jusque-là, celle-ci n’affecte uniquement les voitures E-Golf circulant aux Etats-Unis.

Quoi qu’il en soit, Volkswagen qui traverse une période difficile, avait déjà procédé à une opération similaire pour sa nouvelle Passat.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*