qatar-ceremonieLe roi Mohammed VI a eu jeudi au palais « Diwan Emiri » à Doha, des entretiens avec l’Emir du Qatar Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, peu après son arrivée pour une visite de travail dans ce pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

Peu avant ces entretiens, l’Emir Tamim a offert à son illustre hôte marocain, une cérémonie d’accueil officielle au «Diwan Emiri», devant lequel s’étaient rassemblés de nombreux Marocains établis au Qatar. Venus souhaiter la bienvenue à leur Roi, les membres de la communauté marocaine brandissaient les drapeaux marocain et qatari et les portraits de Mohammed VI et de Cheikh Tamim et scandaient à l’unisson, dans une ambiance festive, des vivats à l’adresse du Roi du Maroc qui leur rendait le salut.

Le roi Mohammed VI, accompagné du prince Moulay Rachid, vient d’achever une visite similaire au Bahreïn, une visite marquée par des entretiens lundi dernier à Manama, avec le roi Hamad Ben Issa Al Khalifa, et la signature de trois conventions bilatérales dans les domaines fiscal, judiciaire et religieux.

Ces visites interviennent dans le cadre d’une tournée que le roi du Maroc effectue dans les pays arabes de la région du Golfe, à l’issue d’un sommet qui l’a réuni le 20 avril dernier à Ryad, avec les rois et émirs des six pays du CCG. Dans un communiqué conjoint, ces derniers ont réitéré leur plein soutien à la marocanité du Sahara et au plan d’autonomie marocain, comme base pour un règlement définitif du dossier du Sahara.

Le sommet de Ryad a également jeté les bases d’un partenariat stratégique consolidé entre le Maroc et le CCG. La coopération économique et politique entre les deux parties a été également au centre des débats de cette rencontre au sommet.

Déjà très connu pour être un fervent partisan de la coopération sud-sud notamment avec les pays d’Afrique subsaharienne, Mohammed VI ambitionne à présent d’approfondir la coopération arabo-arabe à travers des partenariats stratégiques multidimensionnels sur la base du principe gagnant-gagnant.

Pour preuves, depuis son intronisation en 1999, le souverain marocain n’a pas cessé de multiplier les visites officielles et privées dans les pays de la région et au retour, les investissements publics et privés des pays du CCG au Maroc sont en constante progression.

Par ailleurs, le Maroc est solidairement engagé auprès de ces pays frères surtout dans le domaine sécuritaire et militaire pour les aider à faire avorter toute menace extérieure visant leur intégrité et leur stabilité.

 

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*