isolation-pyongyong-par-washigtonLes autorités américaines ont annoncé mercredi, avoir pris des mesures supplémentaires dans l’objectif de restreindre encore plus l’accès de la Corée du Nord au système financier international suite à la « menace » que constitue ce régime.

En clair, dès qu’elles seront finalisées, ces nouvelles sanctions décidées par le Trésor des USA considéreraient le régime communiste de la Corée du Nord tel un foyer de blanchiment d’argent. Sur la base de cette classification, le trésor américain serait en droit de restreindre de manière importante, la possibilité, pour des établissements financiers internationaux, d’effectuer des opérations avec cet Etat.

Dans un communiqué, le sous-secrétaire au Trésor en charge de la lutte contre le terrorisme, Adam Szubin, a expliqué que «l’action prise aujourd’hui (mercredi) est une étape supplémentaire visant à couper les liens bancaires avec la Corée du Nord et nous attendons de tous les gouvernements et autorités financières qu’ils fassent de même».

A l’heure actuelle, la Corée du Nord est d’ores et déjà frappée de sanctions internationales. Comme si cela ne suffisait pas, ces mesures ont été à nouveau renforcées au début du mois de mars dernier, en représailles contre les nombreux tirs de missiles balistiques ainsi qu’un quatrième essai nucléaire effectué en janvier dernier, par l’armée nord-coréenne.

Les dernières sanctions décidées par les Etats-Unis ont pour objectif de déterminer comment l’Etat nord-coréen se sert d’institutions financières qu’il contrôle et des sociétés-écrans pour «encourager la prolifération et le développement d’armes de destruction massive et de missiles balistiques», a précisé le Trésor dans son communiqué.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*