fosse-irakUn colonel de police de la province d’Al-Anbar a annoncé la découverte, par les forces irakiennes prenant part aux opérations en vue de la reconquête de la ville irakienne Fallouja contrôlée par l’organisation de l’Etat Islamique (EI), d’une fosse commune contenant des centaines de cadavres à Saqlawiya, une localité située à environ 10 km au nord-ouest de Fallouja.

S’exprimant devant la presse sous couvert de l’anonymat, l’officier irakien a précisé que «les forces de sécurité de la police fédérale, l’armée et (les unités paramilitaires chiites du Hachd al-Chaabi ont découvert une fosse commune dans le quartier de Chouhada au cours d’une opération de déminage». Et d’ajouter que le charnier contenait près de 400 dépouilles de militaires et également celles de quelques civils. Selon ce colonel, la majorité des victimes ont été exécutées d’une balle dans la tête.

«Les forces de sécurité ont ouvert la fosse commune et commencé à transférer les corps pour leur identification », a-t-il indiqué. Il s’agirait, principalement de dépouilles de soldats irakiens abattus par le groupe EI lors d’une vague d’attaques sanglantes prenant pour cible des bases de l’armée irakienne situées dans cette zone, «à la fin de 2014 et au début de 2015», a estimé l’officier irakien.

La découverte de cette fosse commune a été confirmée par Rajeh Barakat, qui fait partie du conseil provincial d’Al-Anbar, précisant que «la fosse commune inclut également des civils exécutés par Daech (acronyme en arabe de l’EI) pour espionnage ou non-respect des règles de l’organisation».

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*