chine-iphone-6Apple a annoncé vendredi dernier dans un communiqué qu’il faisait appel du jugement du bureau pékinois de la propriété intellectuelle rendu public le 19 mai dernier, qui était jusque-là passé inaperçu, et qui le condamnait pour avoir violé les brevets d’une société chinoise.

L’iPhone 6 et 6 Plus ont été dévoilés en septembre 2014, quelques mois après le lancement du mobile chinois 100C de Shenzhen Baili. En juillet de la même année, la société Shenzhen Baili avait obtenu un brevet pour protéger le design de son appareil, avant d’entamer une procédure contre l’entreprise californienne.

Selon le Wall Street Journal, Apple aurait demandé l’annulation du brevet auprès des autorités chinoises mais sa requête avait été définitivement rejetée fin 2015. L’autorité de régulation de la propriété intellectuelle de Pékin a reconnu Apple coupable d’avoir imité le design du téléphone 100C de Shenzhen Baili, violant son brevet pour cet appareil. Cette décision interdisait par la même occasion à Appel de vendre ses iPhone 6 et 6 Plus à Pékin. Le fait qu’Apple ait fait appel de ce jugement, suspend l’interdiction de ventes qui frappait ses iPhone 6 et 6 Plus.

Ce différend pourrait bien accentuer la baisse conséquente des ventes à laquelle la marque à la pomme fait face actuellement. Sur le dernier trimestre, Apple a vu ses ventes drastiquement diminuer dans plusieurs pays d’Asie, avec notamment une baisse de 26% entre les marchés de Hong Kong, de Taïwan et de Chine par rapport à la même période de l’année dernière.

Mais plusieurs observateurs estiment que le blocage législatif en Chine ne devrait pas réellement nuire aux ventes de la multinationale, les deux modèles de téléphone en cause, l’iPhone 6 et 6 Plus, ne représentant qu’une fraction des ventes totales d’Apple dans le pays, et la sortie prochaine de l’iPhone 7 devrait conduire à l’arrêt de la production des modèles condamnés par la justice pékinoise. Cette affaire est loin d’être la seule qui oppose la firme américaine aux autorités chinoises. La justice chinoise a déjà fermé les services iTunes Movies et iBooks.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*