maracana-rioLes forces de l’ordre brésiliennes ont annoncé jeudi, l’arrestation de dix personnes suspectées de préparer un attentat terroriste à l’occasion des Jeux Olympiques (JO) qui s’ouvrent dans deux semaines à Rio de Janeiro.
Placés en détention provisoire, ces suspects seraient membres de « Defensores da Sharia » (Les défenseurs de la charia), une organisation virtuelle promouvant le groupe État Islamique (EI). Les autorités brésiliennes ont indiqué que les personnes soupçonnées de projets djihadistes prévoyaient d’acquérir des armes, dont un fusil AK-47, dans l’objectif de commettre des crimes « au Brésil et à l’extérieur du territoire ». La justice brésilienne pourrait décider très prochainement de l’incarcération de deux autres personnes, en cours d’examen.
Cette action entre dans le cadre de l’opération antiterroriste baptisée « Hashtag » lancée en avril dernier en partenariat avec des services étrangers de renseignements. Les résultats de ces enquêtes ont conduit au renforcement de la surveillance de plus de 100 sympathisants du groupe EI résidant dans divers Etats brésiliens.
Selon le ministre brésilien de la Justice, Alexandre de Moraes, ces détentions ont été décidées dès lors que les suspects avaient basculé de discussions élogieuses à l’égard de l’organisation de l’EI et du terrorisme via WhatsApp et Telegram à la préparation d’actions concrètes. Cette autorité brésilienne a indiqué qu’ils se réjouissaient, dans leurs échanges, de la tuerie au Bataclan de novembre 2015, d’Orlando du 12 juin dernier et de Nice ayant eu lieu il y a à peine une semaine. Ces trois massacres ont fait respectivement 130, 49 et 84 morts à ce jour.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*