Donald-TrumpUn nombre croissant de personnalités du parti républicain américain désavouent publiquement Donald Trump, leur candidat à la présidentielle de novembre prochain, et seraient tentées de voter en faveur de la démocrate Hillary Clinton, mais Trump fait comme si de rien n’était.

Lors d’un meeting à Daytona en Floride, Donald Trump, à qui l’on reproche de multiples dérapages au cours de sa campagne, a affirmé que celle-ci «se passe vraiment très bien». «Nous n’avons jamais été aussi rassemblés depuis que nous avons commencé», a-t-il martelé, des propos qui seraient selon les observateurs, loin de la réalité.

Plusieurs figures de proue de sa famille politique, dont le président des Républicains, Reince Priebus ont déploré que le milliardaire ait choisi la joute verbale pour répondre à Khizr Khan, un pakistano-américain dont le fils Humayun, alors capitaine de l’armée de Terre, a trouvé la mort en Irak en 2004.

Il y a une semaine, Khizr Khan s’en était vivement pris au candidat républicain et à ses positions anti-musulmanes lors de la convention démocrate. Jugeant avoir été injustement pris à partie par ces critiques, Donald Trump a affirmé que l’épouse de Khan avait gardé le silence sur cette tribune, car n’étant pas autorisée à s’exprimer en tant que femme musulmane et qu’il s’était lui-même beaucoup sacrifié au cours de sa vie.

Il n’en fallait pas plus pour que ces déclarations soient vivement condamnées, notamment par le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, ou le sénateur John McCain.

Actuellement, la majorité des élus républicains du Congrès et des leaders de cette formation politique disent soutenir Donald Trump sur le papier ou qu’ils ne voteront ni pour lui ni pour sa rivale démocrate.

Depuis la fin des primaires des Républicains en juin, ce camp a enregistré diverses défections. A titre d’illustration, Brent Scowcroft, ex-conseiller à la sécurité nationale du président Georges W. Bush, et Hank Paulson, ancien secrétaire au Trésor à la même époque, de même que nombre d’anciens élus ont annoncé qu’ils voteraient en faveur d’Hillary Clinton.

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*