obama-fermeture-guantanamoBien qu’en fin de second mandat, le chef d’Etat américain Barack Obama tient à honorer un de ses principaux engagements de campagne, à savoir  la fermeture du fameux centre de détention de Guantanamo.

Le président américain a rappelé jeudi sa volonté d’accomplir une de ses principales promesses électorales en fermant Guantanamo. « Je ne suis pas prêt de renoncer» à la fermeture de ce centre de détention, a-t-il martelé dans le cadre d’un sommet régional au Laos avant d’estimer que l’existence de Guantanamo est utilisée comme « un outil de recrutement par les organisations terroristes ».

La fermeture de la prison militaire de Guantanamo était l’une des promesses électorales phare de Barack Obama en 2008. A partir de l’année suivante, le dirigeant américain a toujours cherché à fermer ce centre de détention controversé, qui a ouvert ses portes sur une base navale américaine à Cuba à la suite des attentats du 11 septembre 2001 dans le but d’y regrouper les détenus de la « guerre contre le terrorisme ». Pas plus tard qu’en février dernier, le chef d’Etat américain a même exposé un plan de fermeture de cette prison dans l’objectif de « refermer un chapitre » de l’histoire des Etats-Unis.

Le Pentagone a indiqué le mois dernier que le centre de détention de Guantanamo ne comptait plus que 61 prisonniers. En tout, 780 détenus sont passés par cette prison. Une bonne partie d’entre eux étaient soupçonnés de terrorisme et arrêtés après les attentats du 11 septembre 2001 avant d’être incarcérés sans jugement durant plusieurs années. Cette procédure a fait l’objet de nombre de condamnations internationales.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*