galaxy-note-7De nombreux médias annoncent une reprise prochaine par Samsung de la distribution de ses Galaxy Note 7, interrompue le 2 septembre dernier suite à une anomalie détectée au niveau de ses batteries. Selon la chaîne d’information CNN, cette reprise de la distribution devrait commencer en Corée du Sud. CNN avance la date du 28 septembre prochain, mais aucune date n’est annoncée pour les pays occidentaux. Les nouvelles versions du smartphone seront marquées d’un « S » (pour safe) sur la boîte.

Samsung est déterminé à tourner eu plus vite cette page et à limiter autant que possible l’impact de la coûteuse action de rappel. Plusieurs de ses Galaxy Note 7 ont explosé ou surchauffé ces dernières semaines à cause d’une erreur de fabrication sur les batteries. Le géant sud-coréen a eu beau martelé que seulement 0.1% des Galaxy Note 7 vendus depuis le mois d’août seraient concernés par ce défaut de fabrication, il n’a pas eu d’autre choix que d’arrêter brusquement de distribuer le dernier modèle de son smartphone pour éviter toute nouvelle mise en circulation de smartphone endommagé.

Le géant sud-coréen avait même officiellement demandé à ses utilisateurs de renvoyer leurs smartphones afin de remplacer les 2.5 millions de Galaxy Note 7 qui avaient été vendus, alors que l’appareil était commercialisé dans une dizaine de pays. La marque a l’intention de profiter de cette suspension des ventes pour bien régler le logiciel qui consiste à limiter la batterie des Galaxy Note 7 à 60% de leur capacité. A l’heure actuelle, 92 cas de surchauffe ont été recensés, sans accidents graves, mais tout de même 26 brûlures et plus de 50 dégâts matériels, dont des voitures brûlées. Un Américain qui s’est brûlé une partie de la jambe a même poursuivi Samsung en justice.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*