typhon-chabaLa Corée du Sud est durement frappée par le typhon Chaba qui a particulièrement dévasté les villes côtières d’Ulsan et de Busan.

Chaba continuait ce mercredi, à balayer une partie de la Corée du Sud. Dans la matinée, il se trouvait au sud-est de la péninsule coréenne, mais il a provoqué des pluies torrentielles et des rafales de vent dans toute la partie sud-ouest de l’archipel nippon. Il a également provoqué des mini-tsunamis qui ont déferlé dans les  rues des agglomérations de villes côtières.

En Corée du Sud, plusieurs vidéos montrent la ville de Busan, plus de 3 millions d’habitants, frappée par plusieurs vagues pouvant aller jusqu’à 47 mètres. Selon le Korea Herald, au moins quatre personnes sont mortes et trois sont portées disparues. Le ministère de la Sécurité publique s’attend à ce que le bilan s’aggrave. Plus de 210 000 foyers dans la région sont privés d’électricité. Les dégâts matériels sont également importants avec des voitures qui ont été emportées par les eaux, des routes détruites et des bâtiments noyés. Le typhon menace désormais une large partie de l’ouest de l’archipel nippon. Selon l’Agence nationale de météorologie japonaise, le typhon devrait ensuite traverser la mer du Japon et accoster dans la partie nord-ouest de l’île principale de Honshu qu’il pourrait traverser d’ouest en est d’ici ce midi avant de se perdre dans le Pacifique.

Le cyclone a déjà forcé les compagnies japonaises et sud-coréennes à annuler des centaines de vols. Près de 150 vols ont été annulés hier mercredi au Japon après déjà plus de 300 lundi lorsque Chaba était passé à proximité des îles d’Okinawa à l’extrême-sud de l’archipel. Les autorités nippones ont également conseillé l’évacuation à plusieurs dizaines de milliers de foyers du sud-ouest. Chaba est le dernier d’une série de typhons qui ont balayé ces dernières semaines le territoire japonais. Ces typhons, dont certains ont été meurtriers, ont mis en relief les difficultés des autorités locales à adresser des mises en garde suivies d’effet, notamment dans les zones rurales d’habitat dispersé.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*