affrontements-alep-poursuivent-entre-forces-alep-rebellesLe ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou a annoncé mardi matin, à la surprise générale, l’arrêt immédiat des raids aériens des aviations russe et syrienne sur la ville d’Alep, dans le nord-ouest du pays.

Officiellement, l’objectif de cette décision est de préparer la mise en œuvre d’une pause «humanitaire» demain jeudi dans la deuxième ville de la Syrie, afin de permettre aux civils de quitter Alep. Cette décision ne serait nullement liée aux critiques émises par la France et l’Allemagne à l’endroit de la Russie.

L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH), a bien confirmé que les raids aériens ont cessé ont cessé à 10 heures dans Alep-est mais que des combats continuent dans la vieille cité d’Alep.

Dans une allocution télévisée, Sergueï Choïgou a précisé que l’arrêt des raids doit permettre la sortie en toute sécurité via six couloirs humanitaires des civils et l’évacuation des malades et des blessés de la partie est d’Alep.

Dès le commencement de la pause humanitaire, les troupes syriennes se retireront à une distance suffisante pour que les combattants puissent quitter l’est d’Alep avec leurs armes via des couloirs spéciaux, dont la route de Castello. Dans une allusion à peine voilée aux Etats-Unis, le ministre russe a demandé « aux gouvernements des pays ayant de l’influence sur la partie orientale d’Alep de convaincre leurs chefs d’arrêter les combats et de quitter la ville ».

Cet arrêt des raids aériens doit également aider au succès des discussions axées « sur la séparation entre l’opposition modérée et les terroristes à Alep » qui doivent débuter ce mercredi à Genève.

Les américains justement ont réagi de manière sceptique à l’initiative russe. Le porte-parole du département d’Etat américain, John Kirby a tenu à rappeler les nombreux engagements par le passé de la Russie dans ce sens, mais qui ont été rapidement rompus.

 

 

Tags: , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*