africa-action-summitLe sommet des Chefs d’Etat africains, initié par le Roi Mohammed VI du Maroc, en marge de la 22ème Conférence des Parties sur le climat (COP22), qui se tient du 7 au 18 novembre à Marrakech, au sud du pays, s’est tenu ce mercredi, en présence de plus d’une trentaine de chefs d’Etats africains.

Les travaux Africa Action Summit, ont été sanctionnés par la signature par les dirigeants africains de la «Déclaration de Marrakech» en faveur d’une co-émergence continentale contre le réchauffement de la planète.

La déclaration de Marrakech met notamment l’accent sur la mise en place de mécanismes, notamment au niveau de la coordination et du suivi des initiatives prioritaires dans les domaines de la lutte contre les changements climatiques et du développement durable, ainsi que de la mobilisation des partenaires du continent, bilatéraux ou multilatéraux.

Les dirigeants africains ont, dans cet esprit, confié au Roi Mohammed VI, en relation avec le président en exercice de l’Union africaine, la mise en œuvre de cette déclaration en vue d’atteindre les résultats escomptés.

Ils ont également décidé, toujours dans le contexte de la mise en œuvre de la Déclaration de Marrakech, la création de trois commissions dédiées à la région du Sahel, la région du Bassin du Congo et aux Etats insulaires. Ces Commissions seront présidées, respectivement, par la République du Niger, la République du Congo et la République des Seychelles.

A Marrakech, les Chefs d’Etat et de Gouvernement africains ont également réaffirmé l’«ambition de faire de l’action pour le climat, un levier d’émergence, en vue de construire un modèle de développement inclusif et durable répondant aux aspirations légitimes des populations africaines et préservant les intérêts des générations futures ».

Ils ont en outre, réaffirmé leur «volonté d’œuvrer collectivement et solidairement pour une Afrique résiliente au changement climatique et qui façonne son destin, à travers des approches sous régionales et régionales», comme l’a souligné le Roi Mohammed VI dans le discours qu’il a prononcé à l’ouverture du sommet africain.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*