mexique-clandestin-usaLe ministre mexicain des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a assuré lundi, qu’il n’y a pas eu de hausse des expulsions des migrants mexicains établis aux Etats-Unis depuis l’investiture du président américain, Donald Trump.

«Le nombre se maintient … On n’a pas encore vu d’augmentation» a affirmé le chef de la diplomatie mexicaine lors d’une interview accordée à la chaîne Televisa, précisant néanmoins que les quelque 50 consulats mexicains recevaient, en moyenne, trois fois plus de coups de fil de ressortissants mexicains résidant sur le sol américain qu’avant l’élection présidentielle américaine de novembre dernier. Ce qui reflète l’inquiétude suscitée par le dirigeant américain au sein de la communauté mexicaine.

Durant sa campagne électorale, l’actuel chef d’Etat américain s’était engagé à expulser des Etats-Unis des millions de migrants en situation administrative irrégulière.

Dans cet ordre d’idées, le milliardaire a signé, peu après son investiture, un décret lançant officiellement la construction du «mur» qu’il souhaite ériger le long de la frontière avec le Mexique.

Par ailleurs, l’agence fédérale américaine de l’immigration a arrêté, durant la semaine dernière, des centaines de sans papiers dans quatre Etats au minimum lors d’une opération de routine. Le nombre d’arrestations n’a pas été divulgué par cette agence.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*