charlie-angus-candidat-npdL’opposition canadienne a réclamé mardi, la dénonciation d’un accord conclu par le gouvernement d’Ottawa avec les Etats-Unis, sur les demandeurs d’asile de sorte à protéger les clandestins qui risquent leur vie en cherchant à se réfugier au Canada.

«Le gouvernement libéral doit immédiatement suspendre l’Entente sur les tiers pays sûrs afin que les réfugiés venant des Etats-Unis puissent faire une demande légalement et entrer au Canada en toute sécurité», a déclaré le Nouveau parti démocratique (NDP).

Selon cet accord signé en 2004, une personne demandant l’asile doit déposer sa demande dans le premier pays où elle est entrée, que ce soit le Canada ou les Etats-Unis. Pourtant, depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, des centaines d’étrangers entrés avec un visa sur le territoire américain prennent illégalement la direction du Canada pour y demander l’asile.

«Les Etats-Unis ne sont plus un pays sûr pour les réfugiés, et les réfugiés continuent de risquer leur vie pour venir au Canada», a regretté le NDP en évoquant, à titre illustratif, le cas d’un ivoirien retrouvé à moitié mort de froid. Arrivé illégalement aux Etats-Unis en 2006, ce dernier était chauffeur de taxi à New York avant de décider d’aller au Canada pour échapper à la politique contre l’immigration du président américain.

Des élus conservateurs avaient d’ores et déjà appelé le Premier ministre canadien, Justin Trudeau à procéder à la dénonciation de cet accord qui de l’avis d’avocats spécialisés en droit de l’immigration, a atteint ses limites.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*