photo-afp-brendan-smialowskiLes autorités judiciaires américaines ont formellement inculpé quatre personnes, dont trois établies en Russie, et un quatrième individu a été arrêté au canada, dans le cadre des piratages ayant touché le groupe Internet Yahoo, rapporte l’agence Associated press (AP).

D’après l’agence AP, deux des personnes inculpées en Russie travaillent directement pour le FSB, le service d’enquête russe, plus particulièrement sur Internet.

Le ministère américain de la Justice les accuse d’avoir protégé, dirigé, facilité et payé des pirates informatiques criminels pour mener des attaques aux Etats-Unis et dans d’autres pays, et accéder notamment aux compte en ligne de journalistes russes, de responsables gouvernementaux russes et américains, ainsi que de salariés d’entreprises privées de divers pays.

Les deux autres personnes mises en cause par la justice américaine sont un Canadien d’origine Kazakhe, interpellé mardi, et un Russe, Alexei Beslan, qui figurait sur une liste de 35 personnes soupçonnées par les Etats-Unis de participer à des opérations russes de déstabilisation aux Etats-Unis, publiée par l’administration Obama, fin décembre 2016.

C’est en septembre 2016 que Yahoo avait annoncé que 500 millions de ses comptes d’utilisateurs avaient été compromis lors d’un piratage remontant à 2014. La firme avait alors mis en cause des hackeurs «probablement liés à un Etat».

Les inculpations annoncées par les autorités américaines, les premières de responsables russes pour des cyber-délits, interviennent alors que plusieurs enquêtes sont déjà menées par le Congrès américain pour établir jusqu’à quel point Moscou a interféré dans l’élection présidentielle l’an dernier, pour favoriser Donald Trump au détriment de sa rivale Hillary Clinton, comme l’affirment les agences du renseignement américain.

 

Tags: , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*