whatsupLe site en ligne The Ken rapporte que WhatsApp, dont le propriétaire n’est autre que Facebook, s’apprêterait à lancer en Inde dans les six prochains mois, un service de paiement via sa messagerie.

En février déjà, Brian Acton, le co-fondateur du groupe, avait confirmé auprès de Times of India son intérêt pour le secteur. Selon The Ken, WhatsApp envisagerait d’utiliser pour son service, l’UPI (Unified Payments Interface), une interface récemment lancée par le gouvernement hindou en confiant sa gestion à la Reserve Bank of India (RBI), et qui permet des transferts d’argent entre deux comptes bancaires via le téléphone mobile.

Ce choix serait plus souple puisque la RBI a durci dernièrement, la réglementation pour les porte-monnaie électroniques. La même plateforme est d’ailleurs utilisée par l’application suédoise Truecaller, qui a également démarré la semaine dernière un service de paiement via le mobile.

Par la taille du marché domestique et du taux de pénétration de l’Internet et des smartphones en Inde, les paiements dématérialisés dans le pays montent en puissance, particulièrement depuis la démonétisation lancée par le gouvernement indien en novembre dernier, et la concurrence dans le secteur est très forte.

Le marché est pour le moment dominé par Paytm, première entreprise de porte-monnaie électronique, qui compte à son tour de table le géant du e-commerce chinois Alibaba et revendique plus de 200 millions d’utilisateurs en Inde. Mais WhatsApp, qui compte également 200 millions d’utilisateurs en Inde et 1.2 milliard à l’échelle mondiale, entend profiter de sa très grande popularité dans le sous-continent pour changer la donne.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*