L’Arabie saoudite projette la construction d’une cité du divertissement

ksaL’Arabie saoudite s’apprête à réaliser un projet de construction d’une grande ville culturelle, sportive et de divertissement à Al Qidiya, au sud-ouest de la capitale Ryad, a annoncé, le vice-prince héritier, Mohammed bin Salman bin Abdulaziz Al Saoud, qui préside le conseil d’administration du Fonds d’investissement public.

L’agence de presse officielle SPA a indiqué que cette ville s’étendra sur une superficie de 334 km2 et abritera notamment une grande zone de safari.

A en croire le vice-prince héritier, cette ville sera un point de repère culturel majeur et un centre de premier plan pour satisfaire les besoins récréatifs, culturels et sociaux des générations futures saoudiennes.

Il a précisé que cette initiative entre dans les plans de soutien au projet saoudien Vision 2030, ajoutant que le Fonds d’investissement public en sera le principal investisseur dans ce projet, à côté de certains investisseurs locaux et internationaux. Les fondations seront mises en place au début de l’année prochaine et la première phase de cette ville sera achevée d’ici 2022.

Pour information, ce projet devrait comporter, entre autres principales attractions, une cité du divertissement Six Flags, la chaîne américaine de parcs de loisirs et de parcs à thème.

En juin dernier, cette société basée aux Etats-Unis avait indiqué avoir entamé des discussions avec les autorités saoudiennes en vue de la construction de parcs thématiques entrant dans le cadre des efforts du plan saoudien Vision 2030 visant à élargir le secteur du divertissement et diversifier l’économie du royaume wahhabite.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *