emiratesLe transporteur aérien Emirates a décidé de réduire ses vols vers les Etats-Unis en raison d’un recul de la demande suite au durcissement des mesures de sécurité prises par le chef d’Etat américain Donald Trump à l’endroit des citoyens de pays musulmans.

Ces dernières semaines, non seulement Emirates mais également les compagnies aériennes Etihad et Qatar Airways ont déploré l’impact négatif des dispositions américaines sur leurs activités.

Dans un communiqué, le transporteur aérien de Dubaï a annoncé sa décision de diminuer, dès le mois prochain, le nombre de ses vols à destination de cinq des douze villes qu’elle dessert sur le territoire américain.

«C’est une décision commerciale en raison de la baisse de la demande de voyage aux Etats-Unis», a indiqué un porte-parole d’Emirates, précisant que «les récentes mesures prises par le gouvernement américain concernant la délivrance de visas d’entrée, les contrôles de sécurité accrus et les restrictions sur les appareils électroniques en cabine ont eu un impact direct sur l’intérêt des consommateurs et la demande de transport aérien aux Etats-Unis».

En revanche, l’autre compagnie émiratie Etihad a déclaré mercredi n’avoir pas constaté de «grands changements» dans la demande sur les 45 vols qu’elle assurait hebdomadairement depuis la capitale émiratie, Abu Dhabi, à destination de six villes américaines. Un porte-parole de cette compagnie aérienne a même affirmé dans un communiqué, que la demande sur ces vols «reste forte».

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*