Le taux de chômage a reculé en mai pour enregistrer un nouveau plus-bas historique, d’après des chiffres officiels rendus publics mercredi.

L’Office fédéral du travail a indiqué que son taux corrigé des variations saisonnières (CVS) a baissé de 5,8 % en avril à 5,7 % en mai, ce qui constitue un nouveau plus-bas depuis la réunification de 1990.

Toutefois, le nombre de demandeurs d’emplois a seulement reculé de 9.000 à 2,536 millions alors que certains observateurs tablaient sur un repli de 15 000 demandeurs d’emplois.

Quoi qu’il en soit, «au regard des bonnes conditions économiques, le marché du travail reste porteur», a estimé Detlef Scheele, le président de l’Officie fédéral du travail. «La demande de travail reste également très élevée», a-t-il renchéri.

Pour ce qui est d’autres indicateurs économiques, les ventes au détail ont reculé, de manière surprenante, de 0,2 % en avril, a rapporté mercredi l’Office fédéral de la statistique.

Pourtant, certains économistes s’attendaient à une hausse de 0,2 %. En comparaison à avril 2016, les ventes au détail enregistrent une baisse de 0,9 % contre une hausse de 2,3 % prévue par les économistes.

Pour rappel, les ventes avaient évolué de 0,2 % en mars en rythme mensuel et de 2,9 % en comparaison à mars 2016. Il est à noter que les variations mensuelles sont corrigées des variations saisonnières et calendaires.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*