Pour la première fois, les Ford Focus destinées au marché américain seront fabriquées en Chine, a annoncé Ford.

Les Focus américaines étaient jusqu’alors assemblées dans le Michigan. Mais, bientôt, ce ne sera plus le cas : ces véhicules seront construits en Chine et vendus sur le marché américain.

Initialement, Ford avait l’intention de transférer cette production au Mexique. Mais suite à l’intention du gouvernement américain de reconsidérer le traité Alena (Etats-Unis, Mexique, Canada), le groupe a opté pour la Chine. Le transfert de production des Etats-Unis vers la Chine qui est prévu pour mi-2019, permettra au constructeur Ford d’économiser 500 millions de dollars supplémentaires par an.

Avant Ford, GM avait décidé, il y a un an, de produire ses Buick Envision américaines en Chine. Ce constructeur automobile n’y a fabriqué que 30.000 exemplaires jusqu’à présent.

De son côté, Ford a écoulé 170.000 Focus sur le territoire américain en 2016. Il est donc fort probable que ses volumes de production en Chine seront de loin supérieurs à ceux de GM.

Cette décision de Ford pour ne pas être du goût du nouveau président américain, Donald Trump qui avait déjà dissuadé le constructeur automobile Ford de délocaliser sa production au Mexique et il s’en était gargarisé.

Ce transfert de production vers la Chine pourrait encore être plus nocif pour les travailleurs américains. En effet, les fabricants chinois, contrairement à leurs homologues mexicains, n’ont pas besoin de pièces détachées provenant des Etats-Unis. Autrement dit, cette décision pourrait entraîner la suppression de plus de postes d’emplois américains qu’initialement prévu.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*