Le Roi Mohammed VI a adressé samedi un discours à la nation, à l’occasion de fête du trône célébrant le 18è anniversaire de son intronisation, dans lequel il a vivement critiqué les responsables de l’administration publique et les fonctionnaires, dont le laisser-aller et l’incompétence portent préjudice à de nombreux projets  et aux intérêts des citoyens.

Pour le Roi Mohammed VI, il y a un sérieux travail qu’il faut mener afin de purger l’administration marocaine de ses éléments incompétents et malhonnêtes. Il a ainsi appelé les responsables et fonctionnaires qui n’assument pas leur mission comme il se doit de tirer les conséquences de leur impéritie et de démissionner.

Dans son discours, le souverain marocain cite plusieurs exemples concrets sur ces défaillances. Le Roi juge ainsi qu’il n’est plus étonnant de voir les citoyens considérer  l’administration publique comme un frein aux efforts de développement et un obstacle réel à l’amélioration du service public.

Le discours du roi promet de secouer l’administration marocaine, qui souffre de nombreuses déficiences du fait de la désinvolture et de l’impéritie de responsables et d’employés qui n’ont aucun sens du service public et de l’intérêt général.

Les critiques du roi ont également ciblé les responsables des partis politiques, dont les disputes futiles et les règlements de comptes repoussent les citoyens de la politique.

 

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*