Inde : La marine renforce sa flotte navale

L’Inde a emprunté un sous-marin à propulsion nucléaire à son partenaire, la Russie. Cet engin renforce une marine déjà bien fournie.

Il s’agit de l’INS Chakra II, un sous-marin à propulsion nucléaire de fabrication russe Nerpa. Par le biais de cette acquisition, l’Inde fait son retour dans le club très fermé des nations détentrices d’une telle technologie, à savoir, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Chine et la Russie. C’est d’ailleurs à cette dernière que l’Inde doit la mainmise sur ce sous-marin. Cette coopération militaire entre les deux pays date : entre 1987 et 1991, la puissance asiatique disposait déjà d’un sous-marin aux propriétés similaires et toujours fourni par la Russie, alors URSS à l’époque.

En tout cas, le gouvernement indien se réjouit d’avoir ce matériel militaire, qui a accosté sur la base navale de Visakhapatnam dans le golfe de Bengale (Sud-Ouest).  L’INS Chakra va permettre aux troupes indiennes de s’entraîner. En effet, ce pays est entrain de développer des submersibles à propulsion nucléaire. Aussi, une fois opérationnels – ce qui doit arriver dans l’année en cours selon les prévisions-, les marins indiens se seront déjà familiarisés à ce type d’engins.

L’INS Chakra pèse 8140 tonnes  et fait 114,3 mètres de long. Doté d’une vitesse pouvant atteindre 30 nœuds, ce sous-marin peut aller jusqu’à 600 mètres de profondeur. En outre, le submersible peut être équipé de torpilles et de missiles de croisière. D’ailleurs, cette transaction a suscité des inquiétudes au niveau du Pakistan, pays ennemi de l’Inde et possédant également l’arme nucléaire.

Mohamed El Abdi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *