Le ministre turc des A.E en Irak pour débattre du référendum kurde

Le ministre turc  des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu a effectué ce mercredi, une visite officielle en Irak pour affirmer l’opposition du gouvernement turc à la tenue d’un référendum d’auto-détermination dans la région autonome du Kurdistan irakien.
Le chef de la diplomatie turque a échangé à Bagdad avec le président de l’assemblée irakienne Salim al-Juburi. Ensuite, il s’est réuni à huis-clos avec les politiciens turkmènes.
Au terme de ces entretiens, Mevlut Cavusoglu a estimé que l’avenir des Turkmènes se trouvait dans l’union en Irak. « Les Turkmènes sont le peuple qui soutient le plus l’union et la fraternité en Irak», a-t-il affirmé, suggérant de «leur accorder leurs droits et ne pas violer ces droits».
«Il faut également préserver l’identité des régions turkmènes comme Tal Afar », -t-il ajouté avant de conclure que «nous soutenons tous les Turkmènes sans faire de distinction».
Lors de la conférence de presse à Bagdad avec le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari, le chef de la diplomatie turque, a souligné que la «décision de tenir ce référendum est une erreur».
«Nous l’avons dit (aux Kurdes irakiens) et aujourd’hui (mercredi), lors de ma visite à Erbil, je vais redire que c’est une erreur», a poursuivi Cavusoglu qui devait se rendre l’après-midi dans la capitale du Kurdistan irakien pour rencontrer le président du gouvernement de cette région autonome, Massoud Barzani.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager