Environ 21.000 personnes ont été évacuées samedi dernier à Coblence, dans l’ouest de l’Allemagne, afin de procéder au désamorçage d’un engin explosif américain de 500 kilos datant de l’époque de la Seconde guerre mondiale.

Le lendemain, plus de 60 000 personnes ont subi le même traitement à Francfort pour permettre la neutralisation d’une bombe de 1,8 tonne appartenant à la Royal Air Force britannique et découverte dans le centre de cette ville.

Plus de sept décennies après la fin de la Deuxième guerre mondiale, il reste quelques engins explosifs des 1.588.062 tonnes de bombes larguées sur le territoire allemand durant le conflit, ce qui constitue une menace pour la population allemande.

Ainsi, les démineurs sont régulièrement sollicités pour mettre hors d’état de nuire des bombes et obus de l’époque, découverts à divers endroits, dont des chantiers de construction, des forêts, des plantations ou même des jardins.

Pour ce qui est du désamorçage effectuée dimanche à Francfort, il a occasionné, outre-Rhin, la plus grande évacuation de ce type depuis la Seconde guerre mondiale. Fort heureusement, cette intervention a été un succès.

Surnommée « Blockbuster » par les habitants de la ville, la bombe à présent désamorcée était capable de réduire à néant un pâté de maisons. Cet engin explosif avait été découvert en début de semaine dernière au cours de travaux de construction, à proximité de l’université municipale, du quartier des affaires et du centre-ville.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*