Le président américain Donald Trump s’en est pris au système d’immigration en vigueur aux Etats-Unis au lendemain de l’attentat commis mardi à New-York, par le conducteur de la camionnette, de nationalité ouzbèke, qui a tué 8 personnes et blessé 11 autres, et qui est détenteur de la Green Card «carte verte» de résident permanent sur le territoire américain.

Ce dernier a probablement obtenu cette « green card » dans le cadre du programme de loterie par le biais duquel, chaque année, 50.000 personnes obtiennent des visas ou des cartes de résident.

Le président américain a appelé mercredi à la fin de ce système aléatoire d’attribution du fameux titre de séjour. « J’ai demandé au Congrès de se pencher immédiatement sur cette loterie pour y mettre un terme et nous en débarrasser. Nous voulons des gens qui contribuent à la sécurité de notre pays. Nous ne voulons pas de loteries qui amènent de mauvaises personnes», a-t-il déclaré.

Le milliardaire a ensuite attaqué le sénateur démocrate Chuck Schumer, qui avait pris part en 1990 à la mise en place de cette loterie destinée à garantir la diversité de l’immigration sur le sol américain.

En revanche, Schumer a estimé que Donald Trump «ne fait que tirer un horrible bénéfice d’une tragédie et tente de diviser. S’il voulait vraiment faire quelque chose pour venir à bout du terrorisme, il garantirait les financements du contre-terrorisme afin d’aider la police new-yorkaise et toutes les autres. Au lieu de quoi, il prévoit d’opérer des coupes dans le cadre du budget qu’il a proposé ».

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*