D’ici fin 2017, quatre centres de la Croix-Rouge se trouvant en province de Luxembourg en Belgique et qui accueillent des demandeurs d’asile vont fermer leurs portes, rapporte le journal Le Soir.

A l’heure actuelle, la province belge de Luxembourg dispose de douze infrastructures d’accueil.  Mais quatre de ces centres devront fermer dans les mois à venir, ce qui contraindra des dizaines de demandeurs d’asile à changer de lieu d’hébergement.

Il s’agit des centres de Barvaux, d’Herbeumont, de Beho et de Ligneuville, tous gérés par la Croix-Rouge. Ainsi, 515 places d’accueil seront supprimées.

La Belgique va accueillir un nombre baissant de demandeurs d’asile dans les années à venir, a estimé Billy Jungling, le directeur du département d’accueil des demandeurs d’asile de la Croix-Rouge belge, la raison pour laquelle cet organisme a choisi d’anticiper. «D’autant plus que les quatre centres en question ne sont actuellement pas complets, avec un total de 485 demandeurs d’asile », a ajouté M. Jungling.

Par ailleurs, cette décision a été prise compte-tenu de la nécessité d’effectuer des travaux au niveau des centres de Beho et Ligneuville et de l’échéance imminente des conventions des centres d’Herbeumont et de Barvaux.

Le quotidien Le Soir a souligné qu’une centaine de personnes, salariées des quatre centres, pourraient se retrouver sans emploi. Pour ce qui est des 485 demandeurs d’asile, ils seront transférés vers d’autres centres.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*