L’administration américaine a annoncé mardi vouloir imposer les droits de douane à un taux de 25 % sur environ 1.300 produits technologiques importés de la Chine.

Cette mesure vise à pousser cette puissance asiatique à modifier ses pratiques en matière de propriété intellectuelle.

Des téléviseurs, des pièces électroniques, des appareils dentaires, des véhicules à moteur ou des produits chimiques font partie de la liste des divers produits rendue publique par le bureau du représentant américain au Commerce (USTR). Ces biens représentent près de 50 milliards de dollars d’importations pour l’année en cours.

Suite à la diffusion de cette liste débute une période de consultation publique de deux mois, au bout de laquelle, l’USTR entend trancher. A propos, une audience publique portant sur les droits de douane aura lieu le 15 mai prochain.

En réaction, l’ambassade de Chine aux Etats-Unis a décrié cette initiative, tout en promettant, dans la foulée, des représailles proportionnelles. Dans le même ordre d’idées, Pékin n’a pas caché son intention de porter ce différend devant l’Organisation  Mondiale du Commerce (OMC).

En fait, cette liste américaine n’est qu’une réponse à l’annonce faite dimanche dernier par le gouvernement chinois relative aux droits de douane supplémentaires pouvant atteindre 25 % sur 128 produits américains correspondant à une valeur de trois milliards de dollars.

La décision de Pékin avait été prise suite à la décision américaine d’instaurer des taxes aux importations de l’aluminium et de l’acier de la Chine.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.