Au moins 21 personnes ont trouvé la mort mardi au niveau d’un centre pénitentiaire du nord du Brésil lors d’échanges de tirs avec les forces de l’ordre, suite à une tentative d’évasion de masse des détenus de la prison brésilienne, a annoncé le Secrétariat de la sécurité publique de l’Etat du Para.

D’après ce responsable, «la tentative d’évasion a été soutenue par un groupe à l’extérieur lourdement armé», précisant que, « selon de premières informations, les prisonniers avaient aussi des armes à l’intérieur» de ce centre pénitentiaire situé à proximité de Belem, dans l’Etat du Para.

A en croire le Secrétariat de la sécurité publique de cet Etat, les complices ont vraisemblablement essayé de détruire un mur de la prison Santa Izabel à l’aide d’explosifs, ce qui a poussé la police à réagir «avec des échanges de tirs nourris». 20 détenus ou complices à l’extérieur et un gardien ont trouvé la mort tandis que cinq autres gardiens ont été blessés, dont un gravement.

Hier soir, les responsables comptaient les prisonniers pour savoir si certains d’entre eux avaient pu s’évader. Quelques armes ont été saisies dans le centre pénitentiaire, dont la sécurité a été renforcée par des renforts de policiers d’élite.

Les violences, entre autres lors des tentatives d’évasion mais aussi suite aux rivalités entre les membres de gangs, sont monnaie courante dans les prisons brésiliennes qui sont généralement vétustes et surpeuplées.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.