Le gouvernement chinois a imposé mardi des nouvelles taxes douanières sur les produits importés des Etats-Unis pour un montant global de 60 milliards de dollars, en représailles contre les mesures similaires prises par l’administration Trump la veille.

La décision de Pékin qui sera appliquée dès le lundi 24 septembre prochain, concerne divers produits, dont les machines-outils, les composants chimiques et le gaz naturel liquéfié. La diplomatie chinoise a expliqué qu’il s’agit d’«une réponse forcée à l’unilatéralisme et au protectionnisme américain».

Au terme de ce nouvel épisode de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, les perspectives des échanges commerciaux entre ces deux puissances paraissent des plus compromises.

Depuis l’entame de cette bataille des droits de douane en janvier dernier, Pékin a instauré des taxes sur environ deux tiers des produits américains, alors que Washington a imposé des tarifs douaniers sur plus de la moitié des importations chinoises.

A voir la dernière liste, les autorités chinoises prouvent leur détermination à inclure des catégories de produits qui étaient jusqu’à présent épargnées. C’est le cas des composants chimiques, indispensables pour les programmes de recherche et développement de la Chine.

Pékin n’a pas encore touché au secteur stratégique de l’aéronautique, car dans ce domaine, le commerce avec les Etats-Unis est plus intéressant pour la Chine, en raison des multiples transferts de technologie.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.