Une journaliste américano-iranienne arrêtée aux Etats-Unis

La journaliste américano-iranienne Marzieh Hachemi travaillant pour le compte de la chaîne iranienne Press TV a été arrêtée à son arrivée sur le sol américain pour des raisons non divulguées, rapporte mercredi, le directeur de ce média public, Payman Jabali.

Le chef de la diplomatie iranienne, Javad Zarif, a appelé à la libération immédiate de la professionnelle des médias, qualifiant son interpellation d’«acte politique inacceptable».

«L’arrestation de Marzieh Hachemi par les Etats-Unis est un acte politique inacceptable qui piétine la liberté d’expression », a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères à la télévision officielle iranienne Al-Alam TV.

La journaliste Marzieh Hachemi est née aux Etats-Unis sous le nom de Melanie Franklin avant de se convertir à l’islam et de se marier avec un citoyen iranien. D’après ses proches et amis cités par la télévision iranienne, elle a été interpellée dimanche à l’aéroport de St. Louis.

Mme Hachemi est considérée comme une ressortissante iranienne depuis son union avec un Iranien, a assuré Zarif, ajoutant que c’est « notre devoir de défendre nos citoyens », et que «les Américains doivent immédiatement cesser ce jeu politique».

De son côté, le directeur de Press TV  a demandé à l’administration américaine de « préciser les charges qui pèsent contre » la journaliste. Cette dernière pourrait avoir été arrêtée suite à ses documentaires sur les opérations américaines au Proche-Orient, l’islamophobie et d’autres thèmes, a présumé Jabali.

D’après ce responsable, Marzieh Hachemi s’est rendue aux Etats-Unis pour rendre visite à «son frère malade et d’autres membres de sa famille».

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager