Syrie : explosion d’un véhicule piégé à Lattaquié, fief des partisans de Bachar al-Assad

La chaîne de télévision nationale syrienne a fait état de l’explosion hier mardi d’un véhicule piégé dans la ville de Lattaquié, ville natale du président Bachar al-Assad située sur la côte, dans le nord-ouest de la Syrie. L’explosion a fait un mort et plusieurs blessés.

Citant le département de la santé de Lattaquié, la TV syrienne a indiqué que l’explosion s’est produite sur la place Hamam, à l’est de Lattaquié, à l’heure de pointe, au moment où les fonctionnaires quittaient leurs bureaux.

L’agence de presse officielle syrienne Sana a précisé de son côté, qu’après l’explosion du véhicule, des démineurs ont désamorcé un engin explosif dans le même quartier.

Bien que sa banlieue a été le théâtre de combats entre les forces du gouvernement syrien et les groupes rebelles radicaux, la ville de Lattaquié a connu un calme relatif durant plus de sept années d’affrontements armés en Syrie ayant fait plus de 360.000 morts.

L’explosion d’hier intervient deux jours après un attentat qui a frappé Damas, la première attaque dans la capitale en plus d’un an, attaque qui a fait selon l’OSDH (Observatoire Syrien des Droits de l’Homme) des « tués et des blessés », sans plus de précision sur le bilan.

Le même jour, dimanche, une bombe a explosé dans un bus dans la ville d’Afrine, dans la province d’Alep, dans le nord du pays, tuant trois civils et blessant neuf autres personnes, dont des combattants, précise l’OSDH.

Andreï Touabovitch