France : Les victimes des Gilets jaunes auront bientôt droit à un plan d’aide

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire a promis mercredi, la mise au point d’un plan d’action «le plus rapidement possible» pour venir en aide aux victimes des gilets jaunes, à  l’issue d’une réunion à huis-clos avec les secrétaires d’Etat Laurent Nunez, de l’Intérieur, et Agnès Pannier-Runacher, de l’Economie, et des maires de plusieurs grandes villes.

Suite aux préjudices subis par les habitants et les commerçants, les maires des grandes villes et/ou présidents de métropoles, qui se disaient pris en otage par des casseurs, avaient réclamé depuis dimanche dernier, cette «réunion d’urgence» avec le gouvernement.

Le ministre Bruno Le Maire a précisé que ce plan d’action qui lui sera transmis dans les quinze prochains jours, permettra de compléter les réponses apportées aux commerçants, tiendra compte de l’impact sur le budget des villes et apportera aussi les réponses sécuritaires nécessaires.

Les manifestations des Gilets jaunes ont fait de sérieux dégâts entre autres, les dégradations de biens publics, mobilisation des services de la collectivité et des forces de l’ordre et la baisse des chiffres d’affaires des commerces de proximité.

L’association France urbaine a estimé à plus de 30 millions d’euros le montant des pertes pour les contribuables depuis le début du mouvement et son président, Jean-Luc Moudenc, a donc demandé une prise en charge «totale ou partielle» de ces coûts. Cette revendication a été soutenue par le président de l’Association des maires de France (AMF).

Andreï Touabovitch